Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Réussir contre toute attente ?

Un jour, je me promenais tranquillement dans la ville où j’habite lorsque mon attention a été attirée par une banderole affichée sur la devanture d’une église. Il y était écrit : réussir contre toute attente. C’était le thème d’un séminaire biblique. Sans chercher à rencontrer l’auteur (probablement le pasteur), je commençais à cogiter dans mon for intérieur me posant mille et une questions : la réussite ou le succès sont-ils le fruit du hasard ? Ceux qui réussissent dans la vie ont plus de chance que les autres ? Notre monde est-il divisé en deux classes antagonistes, les chanceux et les malchanceux ?

Et vous, chers lecteurs, que pensez-vous de l’affirmation précitée ? Croyez-vous qu’il faut compter sur la chance pour réussir dans la vie ? S’il en est ainsi, peut-on confirmer que les personnes qui ont marqué, qui marquent l’histoire de ce monde ne sont rien d’autres que des veinards ?

En attendant vos réponses, j’ai parcouru les biographies des personnalités célèbres dans divers domaines de la vie. J’ai surtout retenu cette phrase de Pelé, l’une des légendes de l’histoire du football brésilien : « le succès n’est pas un hasard. C’est le travail acharné, la persévérance, l’apprentissage, l’étude, le sacrifice et surtout, l’amour de ce que vous faites ou apprenez à faire ».

Chers lecteurs,

« Des millions de gens attendent toute leur vie un « coup de chance » (…). Mais ceux qui ne comptent que sur la chance sont généralement déçus parce qu’ils ne savent pas que les coups de chance se fabriquent sur mesure (…). On ne peut compter que sur la chance que l’on provoque. Et on ne peut la provoquer que par la persévérance, sachant au départ vers quel but on tend » (extraits tirés du livre « Réfléchissez et devenez riche »). J’épouse la théorie de la chance provoquée de Napoléon Hill développée dans son ouvrage précité.

En effet, certaines choses n’arriveront que si nous faisons d’abord le premier pas ! C’est donc la renonciation à l’oisiveté, à la passivité : s’asseoir bonnement et attendre le succès comme un hôte impromptu aux pouvoirs surnaturels pouvant concrétiser tous nos rêves s’avère toujours fatal. N’avez-vous jamais entendu des gens dire, si les autres ont réussi, c’est parce qu’ils ont été finalement visités par dame chance ? Toutefois, Henry Ford, a toute une autre explication de la chance : « c’est le courage des autres que le paresseux appelle chance »

Arrêtons de compter sur la chance, le hasard pour réussir dans la vie.

 

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS