Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

                                                                             

Les convois d’aide n’ont pas atteint Marioupol, Moscou blâme la Croix-Rouge

Un responsable du ministère russe de la Défense a déclaré samedi qu’aucun convoi d’aide humanitaire n’avait pu rallier la ville ukrainienne de Marioupol, assiégée par l’armée russe, et accusé le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) d’en porter la responsabilité.

Le CICR avait déclaré vendredi qu’un convoi de bus qu’il avait organisé pour évacuer des civils de Marioupol avait dû faire demi-tour sans pouvoir remplir sa mission, et que l’armée russe l’avait empêché d’acheminer de l’aide humanitaire.

Une nouvelle tentative devait avoir lieu samedi, mais selon Mikhaïl Mizintsev, un officier du ministère russe de la Défense, cité par l’agence Interfax, le CICR a fait preuve d’incompétence pour organiser l’évacuation des civils piégés par les combats.

Les convois sont partis trop tard et n’ont pas pu arriver à temps à Marioupol, a affirmé le colonel Mizintsev, qui a accusé les employés du CICR d’avoir marqué des arrêts non programmés vendredi, et des véhicules d’avoir quitté le convoi avant d’y reprendre place.

Le CICR n’a pas immédiatement répondu à une demande de réaction de Reuters.

(David Ljunggren, version française Tangi Salaün)

Les commentaires sont fermés.