Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La députée Danièle Obono représentée en esclave dans Valeurs Actuelles

Dans son dernier numéro, Valeurs actuelles annonce en « une » un récit de politique-fiction de « Danièle Obono au temps de l’esclavage ». Cet épisode comporte des dessins présentant la députée La France Insoumise (LFI) comme une esclave.
Le Premier ministre Jean Castex a qualifié samedi de « publication révoltante » méritant « une condamnation sans ambiguïté » la représentation faite dans le journal Valeurs actuelles de la députée de Paris Danièle Obono en esclave.

« Cette publication révoltante appelle une condamnation sans ambiguïté », écrit le chef du gouvernement sur Twitter. « Je partage l’indignation de la députée Danièle Obono et l’assure du soutien de l’ensemble du gouvernement. »

« La lutte contre le racisme transcendera, toujours, tous nos clivages », ajoute Jean Castex.

Dans son dernier numéro, Valeurs actuelles annonce en « une » un récit de politique-fiction de « Danièle Obono au temps de l’esclavage ». Cet épisode comporte des dessins présentant la députée La France Insoumise (LFI) comme une esclave.

Cette dernière, qui a reçu le soutien de nombreux responsables politiques de divers bords, a qualifié ce récit de « merde raciste dans un torchon illustrée par les images d’une députée française noire africaine repeinte en esclave ».

Dans un communiqué diffusé samedi sur Twitter, Valeurs actuelles a défendu « une fiction » dans « l’univers atroce de l’esclavage africain du XVIIIe siècle » dont le contenu « n’a rien de raciste » et dénoncé la « mauvaise foi » de certaines réactions indignées.

Tout en contestant « fermement » les accusations de racisme à son encontre, le journal présente des excuses à Danièle Obono.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS