Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Noël Le Graët démissionne à la tête de la fédération française de football ootball

Chrétiens TV

Noël Le Graët a démissionné, ce mardi 28 février, de son poste de président de la Fédération française de football a-t-on (FFF), a appris de source proche du dossier.

Une large page du football français se tourne avec cette démission de l’homme d’affaires de 81 ans – dont onze de mandat – rattrapé par les accusations de harcèlement, une mission d’audit accablante. Noël Le Graët est pointé du doigt par un rapport d’audit de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGESR), pour « dérives de comportement », jugés « incompatibles avec l’exercice des fonctions et l’exigence d’exemplarité qui lui est attachée ». Sa gestion « solitaire » du pouvoir et ses comportements sont notamment ressortis clairement.

Noël Le Graët va s’expliquer

 

Cette décision a beaucoup coûté à Noël Le Graët. Sa famille et certains proches du comité exécutif de la FFF ont poussé le futur ex-président de la FFF à prendre cette décision. Si Noël Le Graët a donc démissionné, il devrait, maintenant, se défendre.

Noël Le Graët souhaite contester juridiquement les faits qui lui sont reprochés. Une prise de parole dans la presse est aussi attendue. Noël Le Graët compte s’expliquer publiquement pour la première fois depuis ses propos polémiques sur Zinédine Zidane, le 11 janvier dernier.

Philippe Diallo à l’intérim

 

Autour de la table du « ComEx » de la FFF depuis 10 heures, ils étaient donc 13 au départ, puis 12. L’homme d’affaires de 81 ans, quitte son poste à deux ans de la fin de son troisième mandat, qualifié « de trop » par beaucoup aujourd’hui. De plus en plus isolé ces dernières semaines, rattrapé par des accusations de harcèlement et plusieurs dérapages, il a été mis en retrait depuis le 11 janvier après ses propos polémiques sur Zinédine Zidane.

Convaincu par ses proches de jeter l’éponge, Noël Le Graët a défendu son bilan à la tête de l’institution et compte « défendre son honneur » publiquement. C’est le vice-président de la FFF, Philippe Diallo, qui assurera l’intérim jusqu’en juin 2023 et la prochaine assemblée générale de la fédération. Il avait déjà assuré l’intérim depuis la mise en retrait de Le Graët

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS