Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Je marcherai au large, car je recherche tes ordonnances. Psaumes 119:45

Si nous l’observons continuellement, la Parole procure la vraie liberté. Le psalmiste “marche au large”. Ses liens sont tombés. Il recherche les préceptes pour en découvrir de nouveaux. N’est-ce pas la liberté suprême que de s’enquérir sans cesse des enseignements de Dieu et de s’y conformer ?

JE FAIS UN DON

Garder les commandements de Dieu (versets 2, 4, 8, etc.) n’est pas en contradiction avec la loi de la liberté (Jacques 1. 25). Loin de nous condamner, cette loi parfaite libère pour que nous accomplissions la volonté de Dieu par amour.

Libéré, le psalmiste est maintenant rempli de courage. Il ne craint pas de parler, même devant les autorités de son pays (verset 46). Témoigner de sa foi produit la sérénité, cette confiance calme et heureuse du vrai serviteur. Pourquoi sommes-nous si souvent retenus de parler ? À cause de la honte que nous pourrions ressentir. Elle est le plus grand frein au témoignage chrétien.

Dans la vie chrétienne, obéir et aimer sont inséparables (verset 47). “Si vous m’aimez, dit Jésus, gardez mes commandements” (Jean 14. 15). L’obéissance donne la preuve de notre amour et l’amour est le signe de l’obéissance. “Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui-là qui m’aime” (Jean 14. 21). On peut malheureusement tomber dans un état où l’on reconnaît bien l’excellence des commandements de Dieu, mais sans vouloir les observer. Pourtant les commandements du Seigneur ne sont pas pénibles (1 Jean 5. 3). Dans le monde, obéir par contrainte est un fardeau. Chez le croyant, l’obéissance à la Parole conduit à l’aimer davantage et procure la paix (verset 165). Obéissons-nous par amour ou par contrainte ?

Le psalmiste lève les mains vers les commandements de Dieu (verset 48). En signe d’admiration ou de victoire ? Non, mais pour témoigner de sa totale dépendance de Dieu (verset 48).

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS