Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Opprimer le pauvre, c’est outrager celui qui l’a fait; Avoir pitié de l’indigent, c’est l’honorer

Qui donne au pauvre ne manquera de rien, mais qui détourne les yeux sera comblé de malédictions. Proverbes 28. 27
Qui opprime le pauvre outrage Celui qui l’a fait, mais celui qui l’honore use de grâce envers l’indigent. Proverbes 14. 31

Riches et pauvres selon le livre des Proverbes (4)

Notre vraie richesse : pouvoir donner (fin)

Si un croyant est généreux, il “ne manquera de rien” (texte du jour). De même, dans l’évangile, Jésus promet que si nous perdons des biens (maisons ou champs) à cause de lui, nous en retrouverons beaucoup d’autres “en ce temps-ci” (Marc 10. 29-31). Cela ne signifie pas que ceux qui font preuve de générosité s’enrichiront. Mais Dieu ne veut pas être redevable envers ceux qui acceptent de faire des sacrifices, et il pourvoira à leurs besoins. Ces donateurs ont également la joie de partager leurs biens avec leurs frères et sœurs dans l’Église, montrant ainsi ce qu’est l’amour chrétien dans la pratique. Leur générosité leur procure des bénédictions, pas nécessairement matérielles, mais un enrichissement spirituel, un “trésor dans le ciel” (Marc 10, 21). L’Église primitive nous montre l’exemple exceptionnel d’une vie collective marquée par l’amour mutuel et la générosité, où personne n’était dans le besoin : “La multitude de ceux qui avaient cru était un cœur et une âme ; et personne ne disait d’aucun de ses biens qu’il lui appartenait en propre ; mais tout était commun entre eux” (Actes 4. 32).
– Seigneur, ce n’est pas ta volonté que je vive comme un individualiste, d’autant plus que cela me rend vulnérable. Change mon cœur et fortifie l’Église, afin que nous, ton peuple, nous puissions vraiment montrer que nous sommes membres les uns des autres.
(à suivre lundi)

Source: Calendrier La Bonne Semence – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez un exemplaire de la Bonne Semence en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS