Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Que tout ce qui est vrai,… honorable,… juste,… pur,… aimable,… mérite l’approbation,… vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Philippiens 4:8

Chrétiens TV

Fuis les convoitises de la jeunesse, et poursuis la justice, la foi, l’amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur. 2 Timothée 2. 22
Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Philippiens 4. 8

Gestes barrières

Depuis l’apparition de la Covid-19 nous avons dû nous habituer aux “gestes barrières” : distanciation physique, port du masque, lavage des mains, aération des locaux, etc. Ces précautions sont destinées à freiner les contaminations, éviter l’engorgement des hôpitaux, et limiter le nombre de décès. Il ne s’agit pas de construire des barrières entre les hommes, mais de lutter contre un ennemi commun : un minuscule virus capable de faire trembler la planète entière.
Chrétiens, n’avons-nous pas aussi des “gestes barrières” à mettre en place pour éviter d’être contaminés par le mal ? Nous sommes invités à rechercher les vertus telles que la pureté, l’amour, la vérité, autrement dit les caractères de Dieu. Le premier geste efficace, c’est bien “d’aérer” notre esprit, c’est-à-dire, par la prière et la lecture de la Parole de Dieu, nous imprégner des réalités d’en haut et trouver notre joie en Jésus Christ. Lui seul peut alors nous donner l’énergie pour appliquer la “distanciation” par rapport à tout ce qui nous est nuisible. La Bible déclare en effet que “chacun est tenté, étant attiré et amorcé par sa propre convoitise” (Jacques 1. 14). Il s’agit donc d’éviter ce qui pourrait amorcer nos mauvaises tendances : lectures, films ou sites internet malsains, fréquentations douteuses. L’évangile nous dit même “d’arracher notre œil” ou de “couper notre main” (Matthieu 5. 29, 30), c’est-à-dire de rompre énergiquement avec tout lien ou habitude susceptible de nous faire pécher.
La force pour fuir le mal, nous la trouvons en puisant à la source du bien, Jésus Christ.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS