Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

La repentance !

Un Jour, Un Verset…

JE FAIS UN DON MAINTENANT!

La repentance !

« Celui qui cache ses transgressions ne prospère point, Mais celui qui les avoue et les délaisse obtient miséricorde. » (‭‭Proverbes‬ ‭28 : 13)‬

Ce verset nous révèle quatre actions :

1- Notre prospérité spirituelle ou notre réussite dépend de notre état d’âme.

2- Avouer ses péchés signifie les reconnaître.

3- Les délaisser (les péchés), les abandonner, s’éloigner et même fuir des habitudes, des situations ou des personnes.

4. Obtenir le pardon

En résumé : toute personne qui essaie de nier son péché ou de le tenir caché au lieu de le reconnaître, de le confesser et de l’abandonner ne progressera pas spirituellement. Mais le pardon de Dieu est pour toute personne qui vient à lui en se repentant sincèrement.

La signification essentielle de la repentance est « faire un demi-tour ».

Cela sous-entend le fait de se détourner des voies mauvaises pour se tourner vers Christ, et à travers lui, vers Dieu.

Examinons la première action : prospérer (c’est le résultat des trois actions, l’une ne va pas sans l’autre).

La définition de la prospérité :

1. Bonne santé, situation favorable (d’une personne).

2. État d’abondance ; augmentation des richesses.

Car le désir de Dieu est que nous soyons en bonne santé spirituelle et que nos vies soient accompagnées de ses bénédictions. Il veut que nous prospérions en toutes choses, c’est-à-dire que notre travail, nos plans, nos projets, notre ministère et la disposition de cœur de nos familles soient conformes à sa volonté et à sa direction. Ainsi, les bénédictions de Dieu au moyen de la rédemption de Christ ont pour but de répondre aux besoins physiques et spirituels de l’homme. Afin de bénéficier de toutes ces bénédictions, tu as la responsabilité de t’éloigner de toutes les choses qui ne glorifient pas Dieu dans ta vie.

Grâce à la vraie repentance, nous pouvons en premier lieu bénéficier des bénédictions spirituelles qui découlent en nous de bénédictions matérielles ; afin de satisfaire les besoins de notre famille et d’apporter de l’aide aux autres.

Nous chrétiens, nous voulons souvent qu’on nous prêche sur la bénédiction, mais nous ne voulons pas payer le prix de nous séparer du péché.

Suivons l’exemple de Joseph (méditons Genèse 39). Il a dû fuir le péché pour pouvoir jouir des richesses de l’Égypte, lui et sa famille.

Seigneur, pardonne-moi, éloigne de moi toutes les choses qui ne te glorifient pas, Amen !

Demeurez bénis (es) dans sa grâce !

Pr Antonio LUKEBADIO

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS