Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’amour ne périt jamais. Les prophéties prendront fin, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra. 1 Corinthiens 13:8

L’amour ne passe jamais, « ne s’effondre jamais ». Il est éternel par nature (1 Jean 4.16), à la différence des dons qui ne sont destinés qu’à la vie présente. La prophétie et les langues (voir 1 Corinthiens 12.10) ne seront pas nécessaires dans la présence directe de Dieu. La connaissance humaine et la connaissance révélée par Dieu (1 Corinthiens 12.8) seront remplacées par une lumière et une compréhension plus complètes.
Le septième caractère positif de l’amour est qu’il ne périt jamais. Ce fait est manifesté dans toute sa plénitude en Dieu lui-même. Si l’amour divin avait défailli, toutes les sphères qui ont été une fois touchées par le péché seraient encore dans les ténèbres d’une nuit sans fin.

En face du péché, cette grande catastrophe, l’amour divin n’a jamais vacillé ou manqué. Au contraire, il a conçu le chemin de justice par le moyen duquel la situation pourra être bien plus que rétablie, par lequel l’homme peut être béni et le nom de Dieu triomphalement glorifié. Il est vrai que ce plan divin peut donner l’impression de faillir pour un temps. Mais Dieu voit loin et il planifie par millénaires plutôt que par jours.

L’amour triomphe toujours à la fin. Et il en est aussi ainsi lorsque l’amour divin travaille dans et à travers de faibles croyants tels que nous. Il peut donner l’impression d’être vaincu cent fois, mais il ne l’est pas. À la fin, il triomphe ; il ne périt jamais.

Or cela ne peut pas être dit des dons, même des plus grands. Les prophéties auront leur fin, ayant atteint leur but. Le jour viendra où les langues cesseront, elles ne seront plus nécessaires. Même la connaissance aura sa fin.

Les versets qui suivent montrent ce que signifie « avoir sa fin ». Notre connaissance et nos prophéties — cela est vrai même pour Paul — ne sont que partielles. Bientôt, la perfection sera atteinte concernant la connaissance et la prophétie, et alors tout ce qui est partiel aura sa fin, comme la lune disparaît à la lumière du soleil.

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS