Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le Seigneur lui répondit : Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. Luc 10:41

« Le Seigneur lui répondit : Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses. » (Luc 10: 41)
Marthe apprend une leçon
Notre service pour le Seigneur peut devenir un fardeau si nous ne l’accomplissons pas avec les motifs qui conviennent. C’était le cas de Marthe qui, sans aucun doute, avait reçu le Seigneur avec joie dans sa maison. Pendant que sa sœur Marie était assise aux pieds du Seigneur Jésus pour écouter sa parole, Marthe était préoccupée par “beaucoup de service” (v. 40). En se concentrant seulement sur son service, elle se privait de profiter de Celui pour lequel elle accomplissait ce travail, et son irritation augmentait jusqu’à la pousser à bout.
Non seulement Marthe critique sa sœur, mais elle blâme le Seigneur de ce qu’il ne se soucie pas que sa sœur la laisse seule à servir. Oui, quand nous exprimons nos plaintes, elles sont en fait contre le Seigneur. Il est au-dessus de toutes choses, et nos plaintes sous-entendent réellement qu’il ne prend pas soin de nous comme il le faudrait. Le Seigneur n’accepte pas le reproche de Marthe, et il la reprend, avec cependant beaucoup de douceur : “Tu t’inquiètes et tu te tourmentes de beaucoup de choses”.
Marthe avait certainement l’esprit et les mains occupés à de nombreuses tâches utiles, mais il lui manquait quelque chose d’important. Son service avait-il plus de valeur pour le Seigneur que l’amour de son cœur et la manifestation d’une réelle soumission ? Il est essentiel d’écouter attentivement le Seigneur si nous voulons le servir de manière acceptable, avec un esprit calme et paisible.
Marie avait “choisi la bonne part”, et elle ne lui serait pas retirée. Le Seigneur n’appelle pas cela la meilleure part, car il n’est pas nécessaire de faire de telles comparaisons. Son appréciation est seulement positive, et non comparative, et la “bonne part” apportera ce qui est bon. Nous sommes mis en garde contre la tendance à nous mesurer ou à nous comparer l’un à l’autre (voir 2 Corinthiens 10. 12) ; il suffit que nous fassions simplement ce qui est bon. Marthe a évidemment bien appris sa leçon, car nous voyons plus tard qu’elle servait sans exprimer aucune plainte (Jean 12. 2).
L.M. Grant

Source: Calendrier La Bonne Semence – Bibles et Publications Chrétiennes – Achetez un exemplaire de la Bonne Semence en cliquant ici.

VOUS AIMEZ NOUS LIRE ? SOUTENEZ-NOUS !
Face à des enjeux sociétaux devenus essentiels (la polarisation extrême de tout débat, les risques communautaristes et la guerre jusqu’à nos portes, les questions éthiques et anthropologiques qui vont déterminer le devenir de notre civilisation …) la mission du Journal Chrétien est plus que jamais impérieuse. 
Chaque don que vous nous faites contribue à renforcer notre capacité à partager la lumière de la foi chrétienne en offrant une source d'inspiration et d'espoir à ceux qui en ont le plus besoin.
Nombre de nos donateurs ont dû réduire leur soutien du fait de leur situation économique : nous avons vraiment besoin de l’aide de tous ceux qui le peuventpour continuer notre mission.
Grâce à votre précieuse aide, le Journal Chrétien délivre une information solide et vérifiée, propose des débats sur des sujets de fond, contribue à la formation de chrétiens souvent fragiles, propose des enseignements bibliques édifiants et donne à voir les merveilles de Dieu dans la vie des hommes et des femmes, pour nourrir cette espérance qui nous fait vivre et agir.
Merci infiniment pour votre générosité et votre fidélité. Ensemble, nous faisons une réelle différence dans la vie de nombreux chrétiens, en semant les graines de l’espérance et de la foi.
Avec toute notre gratitude,
L'équipe du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS