Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

« Mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé. » Romains‬ ‭5:20‬

Écoute petit homme de la terre,
Laisse-moi te dire que Jésus t’aime 
Toi, fais-lui confiance et espère,
Son amour reste toujours le même.

Ne crois plus au père du mensonge, 
Lâche l’angoisse qui te ronge,
Jésus délivre du mal de ce monde,
Où le péché abonde, la grâce surabonde.

Le Fils de Dieu te donne la vie
Et t’ouvre la porte du paradis,
Pour vivre toujours dans sa gloire,
Ami, il te suffit de croire !

«Or, la loi est intervenue pour que l’offense abondât, mais là où le péché a abondé, la grâce a surabondé. » Romains‬ ‭5:20‬ ‭
La loi est intervenue Il n’est pas fait référence à la seule loi de Moïse, mais à la loi divine, la loi qui est écrite dans le cœur des païens. Les péchés ont abondé, la loi a été perpétuellement bafouée. Il n’est plus fait référence au péché d’Adam, mais aux péchés personnels de chaque individu. La grâce a surabondé La grâce de l’Évangile offrant le pardon gratuit à tous ceux qui ont transgressée la loi, à condition qu’ils viennent à Dieu à travers Christ. Voici l’extrait du commentaire de Matthew Henry : Avec Christ et Sa Justice, nous disposons de privilèges plus nombreux et plus grands que ceux que nous avons perdus, par le péché originel d’Adam. La loi morale a montré que beaucoup de pensées, de paroles et d’actions, étaient coupables : c’est ainsi que les transgressions se sont multipliées. La loi n’a pas fait surabonder le péché, mais elle a révélé sa culpabilité, tel un rayon de lumière qui, dans une pièce obscure, fait découvrir la poussière en suspension, invisible jusqu’alors. Le péché originel d’Adam et l’effet de sa corruption en nous-même, révèlent l’importance de cette offense, révélée lors de l’instauration de la loi. Les châtiments rigoureux de cette loi montrent que l’espérance apportée par l’Évangile est comparativement plus clémente. Ainsi Dieu, par le Saint-Esprit, et le biais de l’apôtre, nous a révélé une Vérité très importante, pleine de consolation, convenant à notre besoin, pécheurs que nous sommes. Quelle que soit la position sociale d’un homme, il est un pécheur, contre Dieu, il reste condamné par la loi divine, et a besoin de pardon. La Justice divine ne peut être constituée d’un mélange de péché et de sainteté. On ne peut bénéficier de la vie éternelle que par le biais d’une Justice pure et sans tache : recherchons cette Justice, c’est celle de Christ ! (Extrait du commentaire de Matthew Henry) Nous ne sommes plus sous la loi mais sous la grâce! « La grâce nous enseigne que Dieu nous aime à cause de ce qu’il est, et non pas à cause de ce que nous sommes. Merci Seigneur, car sans ta grâce nous serions tous perdus !” (Xavier Lavie) N’hésitez pas à télécharger l’application gratuite Bible.audio dans votre téléphone.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS