fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Chine : La baisse de l’IDA du secteur manufacturier en février dans le contexte de l’épidémie

L’indice des directeurs d’achats (IDA) du secteur manufacturier chinois s’est établi à 35,7 en février, contre 50 en janvier, a annoncé samedi le Bureau d’Etat des statistiques (BES).
Un indice supérieur à 50 indique une expansion, tandis qu’un IDA inférieur à 50 signifie une contraction.
Ce fort recul est dû à l’impact de l’épidémie du nouveau coronavirus, a indiqué Zhao Qinghe, statisticien supérieur du BES.
Les 21 industries suivies dans le secteur manufacturier ont connu une contraction, mais l’impact du virus est varié dans les différentes industries, a noté M. Zhao.
L’IDA des industries comme la fibre chimique et l’automobile était inférieur à 30, tandis que celui des aliments et des boissons est resté supérieur à 42, grâce au soutien des politiques du gouvernement pour assurer la production et l’offre.
En base mensuelle, le sous-indice des nouvelles commandes s’est élevé à 29,3, soit 1,5 point de plus que celui de la production, illustrant une demande relativement bonne du marché en février, selon les données du BES.

Un exposant présente un robot chirurgical lors de la Foire internationale pour le commerce des services de Chine 2019 à Beijing, capitale du pays, le 31 mai 2019. (Photo : Ren Chao)

Les importations et les exportations ont connu une forte pression en février, a déclaré M. Zhao, alors que les sous-indices des nouvelles commandes à l’exportation et des importations ont respectivement diminué à 28,7 et à 31,9, en raison des annulations de commandes et des retards de livraison dans le contexte de l’épidémie.
Les données de samedi ont également montré que l’IDA composite de la Chine en février avait légèrement baissé à 28,9 par rapport à 53 en janvier, indiquant une expansion plus lente de la production globale des entreprises chinoises.
Bien que l’épidémie ait porté un coup dur aux activités commerciales des entreprises chinoises à court terme, la tendance positive croissante de la lutte de la Chine contre le virus et la reprise progressive du travail et de la production atténueront l’impact négatif et restaureront la confiance des marchés, a expliqué M. Zhao.
Selon le bilan établi le 25 février, le taux de reprise du travail dans les petites et moyennes entreprises en Chine a atteint 78,9% et devrait grimper à 90,8% d’ici la fin mars, selon le BES.
Parallèlement, les récentes politiques de soutien visant à alléger la charge fiscale et les frais, à réduire les loyers et à stabiliser l’emploi ont été progressivement mises en œuvre, ce qui atténuera efficacement les difficultés des entreprises et renforcera leur confiance, a déclaré M. Zhao.
L’IDA pour le mois de mars devrait s’améliorer, a-t-il ajouté.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS