Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Rémy Cointreau voit ses résultats chuter au S1, comme attendu

PARIS (Reuters) – Rémy Cointreau a fait état jeudi d’une chute de son chiffre d’affaires et de son résultat opérationnel courant au premier semestre de son exercice 2023-2024 en raison des difficultés rencontrées sur le marché américain.

Le groupe de spiritueux avait déjà signalé fin octobre une détérioration de ses conditions de marché, notamment aux Etats-Unis où il est confronté à un fort effet de déstockage. Il avait dû alors nettement abaisser ses objectifs financiers annuels.

Lors du premier semestre, son chiffre d’affaires a baissé de 22,2% en données organiques et son résultat opérationnel courant a reculé de 43%. En conséquence, la marge opérationnelle courante est tombée à 26,6% contre 36,8% à la même période un an plus tôt.

« Nos résultats semestriels ont été fortement impactés par le marché américain qui doit faire face à des vents contraires conjoncturels : niveau de stock important lié à une forte normalisation de la consommation, intensité promotionnelle sans précédent et hausse des taux d’intérêt », a commenté dans un communiqué le directeur général Eric Vallat.

« C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en place des mesures de réduction des coûts pour atténuer les effets à court terme », ajoute-t-il, précisant que la visibilité est « encore limitée » sur les prochains mois.

Rémy Cointreau prévoit de réduire ses coûts à hauteur de 100 millions d’euros cette année, dont 25 millions d’euros ont déjà été réalisés au premier semestre.

Pour l’ensemble de l’exercice, il confirme ses objectifs abaissés le mois dernier : il prévoit un recul du chiffre d’affaires en données organiques compris entre 15% et 20% et une baisse « maîtrisée » de la marge opérationnelle courante en données organiques.

A la Bourse de Paris, l’action Rémy Cointreau a d’abord ouvert dans le rouge avant de rapidement se retourner à la hausse. A 10h08, l’action grimpait de 1,42% à 110,1 euros après avoir gagné jusqu’à plus de 7%.

« Comme attendu, les résultats du premier semestre sont hautement pénalisés et la guidance récemment communiquée est confirmée », a commenté dans une note Sarah Thirion, analyste chez Midcap, qui réaffirme sa recommandation à l’achat sur la valeur.

(Rédigé par Blandine Hénault, édité par Zhifan Liu)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJAT067-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS