Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’assaillant de Paris mis en examen pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste »

PARIS (Reuters) – L’auteur présumé de l’attaque qui a fait un mort samedi soir à Paris a été mis en examen pour « assassinat en relation avec une entreprise terroriste en état de récidive légale », a annoncé mercredi le Parquet national antiterrorisme (Pnat).

Armand Rajabpour-Miyandoab, 26 ans, est également mis en examen pour « tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste en vue de la préparation de crimes d’atteintes aux personnes », là aussi en état de récidive légale.

Le juge d’instruction auquel le suspect a été présenté a ordonné son placement en détention provisoire, comme l’avait requis le Pnat.

L’attaque qui s’est déroulée samedi soir près de la Tour Eiffel a fait un mort, un homme âgé de 23 ans avec la double nationalité allemande et philippine, ainsi que deux blessés de nationalité française et britannique.

Converti à l’islam, Armand Rajabpour-Miyandoab, né à Neuilly (Hauts-de-Seine), était « versé dans l’idéologie djihadiste », avait indiqué au lendemain de l’attaque le procureur de la République antiterroriste, Jean-François Ricard.

Condamné à cinq ans de prison en 2016 pour « association de malfaiteurs en vue de préparer un acte terroriste », libéré en 2020, l’auteur présumé présentait des « troubles psychiatriques » et avait fait l’objet d’un suivi médical.

(Rédigé par Blandine Hénault, édité par Tangi Salaün)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJB50YD-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS