fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Attaques contre des navires commerciaux en mer Rouge

WASHINGTON (Reuters) – Trois navires commerciaux qui naviguaient dans les eaux internationales dans le sud de la mer Rouge ont été visés par des attaques, a annoncé dimanche l’armée américaine.

L’USS Carney, un navire de guerre américain, a porté assistance à des navires ayant émis des appels de détresse après des tirs de missile et de drone depuis des territoires contrôlés par les Houthis, selon le Commandement central des Etats-Unis.

Les Houthis ont dit avoir attaqué deux navires israéliens avec un drone armé et un missile anti-navire. Un porte-parole du groupe a déclaré que les deux navires avaient été pris pour cible après avoir rejeté des avertissements, sans fournir plus de détails.

Il a précisé que les attaques avaient été menées en réponse aux demandes du peuple yéménite et aux appels des pays musulmans à se tenir aux côtés du peuple palestinien.

L’USS Carney a abattu trois drones tirés depuis des zones contrôlées par les rebelles houthis au Yémen, a indiqué l’armée américaine dans un communiqué.

« Nous avons également toutes les raisons de penser que ces attaques, bien que lancées par les Houthis au Yémen, ont été rendues possible par l’Iran », était-il écrit dans le communiqué.

« Les Etats-Unis envisageront toutes les réponses appropriées en coordination avec leurs alliés et partenaires internationaux », était-il ajouté.

Le porte-parole en chef de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, a déclaré que les deux navires n’avaient aucun lien avec Israël.

Les Houthis, groupe soutenu par l’Iran qui contrôle le nord du Yémen et une partie de ses côtes de la mer Rouge, ont lancé plusieurs attaques de missiles et de drones contre Israël depuis le début de la guerre dans la bande de Gaza.

(Reportage Aziz El Yaakoubi à Riyad et Rami Ayyub à Washington, avec la contribution de Ahmed Elimam à Dubaï, Hatem Maher au Caire, Howard Goller à Jérusalem, Jonathan Saul à Londres, Nilutpal Timsina à Bangalore et Idrees Ali à Washington, rédigé par Aziz El Yaakoubi et Douglas Gilliso; version française Camille Raynaud)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJB305Y-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS