Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Artistes chrétiens : La technique et l’intimité avec DIEU sont des ingrédients essentiels du succès

Le Ministre du culte très réservé et chantre de l’Eternel Guy Levy  le pense et  le soutient corps et âme. Il considère la  musique  comme   un puissant instrument qui contribue l’accomplissement de mon appel dans la maison du Seigneur. Pour mieux le cerner, votre journal est allé à sa rencontre suivez-plutôt :

JE FAIS UN DON

Journal Chrétien : Salut Guy Levy

Guy Levy : Salut et Merci de penser à ma modeste personne

Journal Chrétien : Faites-nous  une brève présentation de l’artiste que vous êtes

Guy Levy:- Je suis Guy Levy Alima

Originaire du Mbam, je suis  3 ème d’une  famille de 8 enfants.

– Marié et père de 04 Merveilleux enfants.

Journal Chrétien : Parler-nous de votre  adolescence et votre votre cursus scolaire

Guy Levy: Pas très facile mon adolescence. Je n’ai pas vraiment grandi à côté de mes frères et ma mère. A cause du manque de moyens, j’étais souvent chez des oncles loin de maman .

Je suis Ébéniste de formation. Et j’exerce dans une structure de la place.

Journal Chrétien : Comment avez-vous rencontré le Seigneur Jésus et c’était où et en quelle année ?

Guy Levy: Tout se passe en 1994, j’avais été invité à une soirée d’évangélisation et par la grâce de Dieu j’ai donné ma vie au Seigneur ce jour-là alors que je n’avais que 18 ans.

(Parlez-nous des circonstances)

– Tout se passe au centre chrétien CMCI Nsimeyong. Je ne souviens plus de message de ce jour là, mais je me souviens toujours du chant qui m’avait totalement bouleversé. Ce disant: Lorsque la terre sera en flamme, oh mon ami où sera ton âme ?

C’était clair pour moi que j’étais un religieux qui n’avait pas encore donné sa vie au Seigneur Jésus-Christ, et je me voyais brûler en enfer si je mourais dans cette condition-là. Mais Dieu m’a fait grâce, ce jour-là je m’étais réconcilier avec lui . Je lui ai demandé pardon pour mes multiples péchés et j’ai invité le Seigneur Jésus-Christ dans mon cœur comme mon Seigneur et Sauveur personnel. C’est ainsi que ma vie a pris une autre tournure.

Journal Chrétien :    Quelles sont vos expériences spirituelles avec Dieu?  Citez nous quelques-unes

Guy Levy : Christ dans mon cœur m’a donné d’expérimenter la joie et le sourire. Car j’étais un garçon avec un visage triste. Il était difficile de savoir à quel moment j’étais content.

– Le Seigneur m’a délivré de ce masque de tristesse et m’a revêtu de son esprit de joie.

– Mon mariage relève d’une grâce exceptionnelle de Dieu.

– Mon travail relève du miracle de Dieu.

Journal Chrétien :    Comment avez-vous reçu l’appel pour la musique ?

Guy Levy : NB: Je voudrais tout d’abord dire que la musique est un puissant instrument qui contribue dans l’accomplissement de mon appel.

Mon appel en lui-même est: D’accompagner des personnes à se scolariser, accompagner les personnes en voies de se marier, accompagner des couples.

– Au sujet du  chant proprement dit, Tout part de ma conversion. Comme j’ai dit plus haut c’est à partir d’un chant que le Seigneur m’avait appelé à lui. Et dans mes moments de prières, j’avais dit au Seigneur que je voudrais être utilisé par lui pour impacter une multitude à partir du chant. Ma prière était d’être un puissant instrument pour emmener plusieurs au Seigneur.

Journal Chrétien :    Depuis combien de temps êtes-vous musicien professionnel ?

Guy Levy : Je ne dirais pas que je suis un musicien professionnel. Mais je dirais que je suis un ministre de Louange.

Journal Chrétien :    Quelle est l’histoire de votre parcours musical ?

Guy Levy : Lorsqu’on est jeune, on ne connait vraiment pas le rôle de la louange à Dieu , la responsabilité du chantre. Tout ce qui nous anime c’est vouloir chanter parce qu’on aime le faire.

– Mais plus le temps passait, j’ai commencé à comprendre la responsabilité d’un chantre, et ce que le Seigneur attendait de moi. J’ai compris avec le temps que je ne m’appartenais plus, alors je ne pouvais plus me permettre de vivre n’importe comment.

Journal Chrétien :    Quelles ont étés vos difficultés ?

Guy Levy : – La première difficulté a été d’apprendre la musique dans le tas.

– Les années 90 l’accès à internet n’était pas comme aujourd’hui. Tu peux apprendre facilement beaucoup de choses concernant la musique sur internet aujourd’hui.

– Dans les années 90 je ne sais pas s’il y avait 5 centres de formation dans toute la ville de Yaoundé surtout dans le milieu chrétien.

– Mon premier prof de guitare me prenait 5.000f/h. Ce qui était très  difficile pour moi à cette époque-là.

– Je n’ai pas grandi dans un environnement musical. Tout était nouveau pour moi quand j’ai commencé à chanter à l’âge de 19 ans – 20 ans.

Journal Chrétien :    C’est qui votre modèle dans le ministère?

Guy Levy : Feue Mama Madeleine Yombi

Elle m’a tout enseigné. Elle m’a équipée. C’est à ces  côtés que j’ai véritablement commencé à apprendre le ministère de la louange et l’adoration.

Journal Chrétien :    Quelles ont étés vos objectifs?

 Guy Levy : Grandir dans la connaissance musicale

Journal Chrétien :    Vos objectifs ont-ils déjà étés atteint ?

Guy Levy : J’y travaille toujours. Par la grâce de Dieu j’avance tout doucement.

Journal Chrétien :    Avez-vous des albums ou autres titre déjà connu par le public ?

Guy Levy : Pas d’albums pour le moment

Journal Chrétien :    Avez-vous des conseils à prodiguer à ceux qui vous lirons ?

Guy Levy : Dieu est un Dieu d’excellence. Dans 1 Samuel 16:16, la Bible : On avait besoin de quelqu’un qui sache jouer à la harpe. David avait été choisi pour jouer à la harpe lorsque l’esprit méchant tourmentait Saül. Non seulement David maîtrisait l’instrument, mais il était plein de l’esprit de Dieu. Ceci demande le travail le travail et encore le travail. Si ton couloir c’est le chant , travaille le chant afin d’être le meilleur pour ton Dieu.

*Journal Chrétien :    Voudriez-vous dire quelque chose de plus ?

Guy Levy : La technique et le Spirituel vont ensemble. Si tu veux être un puissant instrument entre les mains de Dieu, travaille ta technique, et travaille ton intimité avec Dieu. Tu peux être talentueux, mais si ton cœur est plein de péché, d’orgueil, tout ce que tu feras ne sera que du bruit. Dieu veut que tu sois un instrument puissant dans cette génération et les générations futures.

Propos recueillis par Thierry EDJEGUE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS