Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Mais il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Esaïe 53:5

Chrétiens TV

La souffrance que le Seigneur Jésus-Christ porte sur la croix est la nôtre ; c’est le châtiment du péché ; c’est le prix du salut.

Notre verset du jour recourt abondamment au langage de la substitution. Le Messie ne souffrirait pas à cause de ses propres péchés, puisqu’il en serait dépourvu (Hébreux 4.15 ; Hébreux 7.26), mais en tant que substitut des pécheurs.

Ce qui est souligné ici, c’est que Christ reçut, à leur place, la colère de Dieu contre les pécheurs (2 Corinthiens 5.21 ; Galates 1.3-4 ; Hébreux 10.9-10).
« Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui ». Christ reçut sur lui le châtiment divin pour nous procurer la paix avec Dieu.

Nous sommes guéris par ses meurtrissures. La « meurtrissure » (le mot hébreu est au singulier) qui a entraîné la mort de Christ a apporté le salut à ceux pour les péchés desquels il est mort. Pierre confirme cela en 1 Pierre 2.24.

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS