Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street attendue en hausse prudente avant une série d’indicateurs

par CORENTIN CHAPPRON

PARIS (Reuters) – Wall Street est attendue en hausse à l’ouverture mercredi, tandis que les Bourses européennes avancent à la mi-séance, les marchés saluant les derniers résultats de l’enquête Jolts aux Etats-Unis, mais demeurant prudents avant la publication d’autres indicateurs cette semaine.

Les futures sur indices new-yorkais suggèrent une ouverture de Wall Street dans le vert, le Dow Jones grignotant 0,10%, tandis que le Standard & Poor’s 500 prend 0,20% et le Nasdaq 0,26%.

À Paris, le CAC 40 avance de 0,46% à 7.421,2 points vers 11h59 GMT, contre une hausse de 0,42% pour le FTSE à Londres. Le Dax à Francfort se hisse de 0,34%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 prend 0,32%, contre un gain de 0,46% pour l’EuroStoxx 50 et de 0,40% pour le Stoxx 600.

Les marchés saluent le dernier rapport sur l’emploi « Jolts » (Job Openings and Labor Turnover Survey), du département américain du Travail, qui a montré mardi que le nombre des offres d’emploi avait chuté en octobre à son plus bas niveau depuis début 2021.

La force du marché du travail a été l’un des principaux facteurs de la persistance de l’inflation, et leur ralentissement encourage les investisseurs à parier que la Réserve fédérale en a terminé avec les hausses de taux.

« La demande d’emploi des entreprises se normalise alors que le nombre de demandeurs d’emploi augmente, ce qui indique un rééquilibrage du marché de l’emploi depuis une situation de surchauffe depuis le Covid », résument les stratégistes de LBPAM.

« En revanche, le ralentissement du marché de l’emploi augmente les risques de ralentissement économique abrupt dans les prochains mois ».

Par ailleurs, les derniers chiffres des ventes au détail en zone euro, publiés mercredi, se sont affichés globalement en ligne avec le consensus.

Plusieurs indicateurs pourraient animer les marchés mercredi et cette semaine, avant la prochaine réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale, le 13 décembre.

L’enquête ADP sur l’emploi privé aux Etats-Unis sera publiée mercredi à 13h15 GMT, le PIB européen au troisième trimestre et les premières inscriptions au chômage aux Etats-Unis seront publiés jeudi, et le rapport mensuel sur l’emploi du département du Travail, essentiel à la compréhension de la trajectoire économique aux Etats-Unis, est prévu vendredi.

LES VALEURS A SUIVRE A WALL STREET

Mastercard a déclaré mardi que son conseil d’administration avait approuvé un nouveau programme de rachat d’actions pouvant atteindre jusqu’à 11 milliards de dollars.

Nvidia va développer une nouvelle série de produits conformes aux réglementations du gouvernement américain et qui pourront être exportés vers la Chine, a déclaré le groupe mercredi.

LES VALEURS A SUIVRE EN EUROPE

Renault gagne 3,21%, en tête du CAC 40, Nissan ayant confirmé son investissement stratégique dans la division de véhicules électriques Ampère du constructeur français. Le groupe nippon a aussi dit envisager de prendre une participation dans l’activité d’économie circulaire de Renault.

TUI bondit de 9,86%, en tête du Stoxx 600, le premier voyagiste européen anticipant un bond de 25% de son bénéfice d’exploitation cette année.

British American Tobacco recule de 7,18% en raison d’une dépréciation d’environ 25 milliards de livres de certaines de ses marques de cigarettes aux Etats-Unis.

Merck chute de 12,32%, en queue du Stoxx 600, son traitement expérimental contre la sclérose en plaques n’ayant pas atteint son objectif principal lors d’essais cliniques.

Les ressources de base affichent la meilleure performance sectorielle du Stoxx 600, en hausse de 1,54%, les cours des métaux ayant rebondi.

TAUX

Les rendements sont en légère hausse dans un contexte d’attentisme avant l’enquête sur l’emploi ADP.

Le rendement du Treasury à dix ans grignote 2,6 pb à 4,1972%, tandis que le deux ans se hisse de 4,5 pb à 4,622%.

Le rendement du dix ans allemand est en hausse de 2,3 pb à 2,261%, celui du taux à deux ans est stable à 2,615%.

CHANGES

Les marchés de change sont atones avant la publication de plusieurs indicateurs cette semaine.

Le dollar fait du surplace face à un panier de devises de référence, l’euro cède 0,16% à 1,0778 dollar, et la livre sterling se maintient à 1,2587 dollar.

PETROLE

Le brut recule, alors même que l’Arabie Saoudite et la Russie ont réitéré cette semaine que les baisses de production décidées au cours de la dernière réunion de l’OPEP+ pourraient être maintenues au-delà du premier trimestre 2024.

Le Brent recule de 1,04% à 76,4 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se replie de 1,05% à 71,56 dollars.

PRINCIPAL INDICATEUR ÉCONOMIQUE À L’AGENDA DU 6 DÉCEMBRE

PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT

USA 13h15 Emploi privé (Enquête ADP) novembre 130.000 113.000

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJB50JQ-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS