Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’Afrique du Sud dit que la vague Omicron reflue, lève le couvre-feu

LE CAP, Afrique du Sud (Reuters) – L’Afrique du Sud a levé jeudi le couvre-feu nocturne mis en place pour faire face à la quatrième vague de l’épidémie de coronavirus principalement provoquée par le variant Omicron, qu’elle a été le premier pays à identifier il y a un peu plus d’un mois, déclarant que le pic de la vague était passé.

Le gouvernement a dit avoir pris cette décision à la lecture de la trajectoire de l’épidémie, des avancées de la campagne de vaccination contre le COVID-19 et des capacités d’accueil dans le secteur de la santé.

« Tous les indicateurs suggèrent que le pays pourrait avoir surmonté le pic de la quatrième vague au niveau national », est-il écrit dans un communiqué publié plus tôt dans la journée à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire.

Le niveau d’alerte sanitaire dans le pays a été abaissé au seuil le plus bas.

D’après les données du ministère de la Santé, la moyenne hebdomadaire du nombre de contaminations au coronavirus a reculé de 29,7% lors de la semaine se terminant le 25 décembre.

En plus de la levée des mesures les plus restrictives, comme le couvre-feu imposé de minuit à 04h00 du matin et l’interdiction de la vente d’alcool après 23h00, le gouvernement a indiqué que les rassemblements dans les lieux fermés pourraient désormais réunir jusqu’à 1.000 personnes, et jusqu’à 2.000 personnes pour les rassemblements en extérieur.

(Reportage Wendell Roelf; version française Tangi Salaün, édité par Jean Terzian)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEHBT0O1-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS