Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le bitcoin dépasse les 42.000 dollars pour la première fois depuis avril 2022

par Tom Wilson et Tom Westbrook

LONDRES/SINGAPOUR (Reuters) – Le bitcoin a dépassé les 42.000 dollars pour la première fois depuis avril 2022, soutenu par les anticipations de baisse des taux d’intérêt aux États-Unis et l’espoir qu’un premier ETF (fonds négocié en Bourse) exposé au bitcoin soit autorisé par les régulateurs américains.

Le bitcoin, la plus importante des crypto-monnaie, a atteint 42.162 dollars lundi, son plus haut niveau depuis avril 2022, démontrant que le moral des investisseurs cryptos s’est enfin amélioré.

L’effondrement de FTX et d’autres entreprises du secteur crypto l’année dernière avait contribué à la baisse du prix des cryptomonnaies.

La devise gagnait 6,7% à 41.414 dollars à 15h44 GMT. Son rebond de 50% depuis la mi-octobre « semble marquer un changement décisif par rapport à la tendance baissière de 2022 et du début de 2023 », estime Justin d’Anethan, responsable commercial pour l’Asie-Pacifique chez Keyrock, une société de marketing d’actifs numériques.

D’après Justin D’Anethan, les achats institutionnels réalisés en novembre témoignent d’un regain d’intérêt pour la classe d’actif. Le plus bas atteint il y a un an, à environ 16.000 dollars, « était probablement le creux de la vague ».

Le bitcoin a progressé de plus de 150% depuis le début de l’année.

La semaine dernière, l’investisseur en bitcoins Microstrategy a déclaré avoir acheté 593 millions de dollars supplémentaires de bitcoins au cours du mois de novembre.

Les actifs risqués les actifs sensibles aux taux d’intérêt, comme l’or, ont également rebondi au cours des dernières semaines, les marchés pariant sur une baisse des taux de la Réserve fédérale début 2024.

En octobre, la Securities and Exchange Commission, le gendarme boursier américain, a déclaré qu’elle ne ferait pas appel d’une décision de justice infirmant son refus d’approuver un ETF exposé aux cryptoactifs, faisant espérer aux marchés que des fonds similaires pourrait être autorisé prochainement.

Un ETF bitcoin pourrait permettre à des investisseurs, jusqu’ici réticents à s’exposer directement aux crypto-monnaies, d’investir sur ces actifs à travers la Bourse, ce qui amènerait une nouvelle vague de capitaux dans le secteur.

Geoff Kendrick, responsable de la recherche sur les cryptoactifs chez Standard Chartered, estime que la récente hausse du bitcoin est « principalement due aux anticipations du lancement d’un ETF bitcoin » aux États-Unis, ce qui devrait se produire au premier trimestre 2024.

La baisse des rendements des bons du Trésor contribue également à ce rebond, selon Geoff Kendrick, car le bitcoin est « l’actif de longue durée par excellence ».

Les investisseurs ont également salué la conclusion d’une enquête américaine de plusieurs années sur Binance, la plus grande bourse de crypto-monnaies du monde. Selon les termes de l’accord, le fondateur de Binance, Changpeng Zhao, a abandonné son poste de dirigeant du groupe après avoir plaidé coupable d’avoir enfreint les lois américaines contre le blanchiment d’argent, permettant à l’entreprise de poursuivre ses activités.

L’ether, la devise associée au réseau Ethereum, a également atteint son plus haut niveau en un an et demi lundi, à 2.274 dollars.

Le bitcoin et l’ether restent tous deux bien en deçà de leurs records, atteints en 2021, respectivement à 69.000 et 4.868 dollars.

(Reportage de Tom Wilson à Londres, Nilutpal Timsina à Bengalore et Tom Westbrook à Singapour, avec l’aide de Brigid Riley à Tokyo, version française Corentin Chappron, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJB309Y-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS