Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Grande-Bretagne: La croissance des salaires surprend à la hausse, le chômage progresse

(Reuters) – La croissance des salaires au Royaume-Uni a surpris à la hausse au cours des trois mois à fin mars, selon les chiffres publiés mardi par l’Office national de la statistique, qui montrent pourtant que les tensions sur les marchés de l’emploi se dissipent.

JE FAIS UN DON MAINTENANT!

Les salaires hors primes ont augmenté de 6,0% au cours des trois mois à fin mars par rapport à la même période de l’année précédente, un chiffre identique à celui de la période allant de décembre à février.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient une croissance de 5,9%.

La croissance de la rémunération totale, incluant les primes qui varient davantage, s’est établie à 5,7%, contre 5,5% attendus par le consensus et 5,7% (révisé de 5,6%) au cours de la période précédente.

La Banque d’Angleterre (BoE) ne s’inquiètera pas de données salariales en ligne avec ses propres estimations, d’autant que les chiffres de mardi montrent que les tensions sur l’emploi se dissipent, souligne Rob Wood, chef économiste pour le Royaume-Uni chez Pantheon Macroeconomics.

« Les marchés du travail continuent de s’affaiblir graduellement, et la BoE pourra s’appuyer sur les dernières données pour proposer une baisse des taux en juin », ajoute-t-il.

Le chômage a progressé à 4,3%, un plus haut depuis juillet 2023, tandis que les postes vacants ont reculé pour la 22e fois consécutive, en recul de 26.000 postes depuis la période précédente.

D’autres analystes estiment à l’inverse que les dernières données pourraient plaider pour des taux restrictifs plus longtemps.

« La croissance des salaires a été supérieure au consensus, même si d’autres indicateurs suggèrent un affaiblissement plus prononcé des marchés du travail », relève Jack Kennedy, économiste chez Indeed, la plate-forme d’offres d’emploi.

« Cela remet en cause une baisse des taux en juin, et pourrait pousser les responsables de politique monétaire à vouloir attendre davantage de données ».

Le gouvernement conservateur s’est félicité des dernières données, alors que les sondages donnent une large avance au parti travailliste pour les élections nationales prévues cette année.

« Les salaires sont supérieurs à l’inflation pour le dixième mois consécutif, ce qui allègera les pressions sur le coût de la vie pour les familles », a déclaré dans un communiqué le ministre des Finances, Jeremy Hunt.

(Reportage Suban Abdulla, version française Corentin Chappron, édité par Kate Entringer)

tagreuters.com2024binary_LYNXMPEK4D066-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS