Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street ouvre dans le désordre, le Nasdaq tiré par Nvidia

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a ouvert en ordre dispersé mardi, la tendance positive étant soutenue par Nvidia, tandis que les tractions autour du relèvement du plafond de la dette américaine alimentent un espoir mesuré.

JE FAIS UN DON

Dans les premiers échanges après un week-end prolongé pour cause de « Memorial Day », l’indice Dow Jones perd 18,95 points, soit 0,06%, à 33.074,39 points, tandis que le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,51% à 4.227,02 points.

Le Nasdaq Composite prend 1,13%, soit 146,83 points, à 13.122,52.

Après des semaines de négociations entre la Maison blanche et les républicains, les deux camps sont parvenus dimanche à un accord budgétaire qui suspend jusqu’au 1er janvier 2025 le plafond de la dette des Etats-Unis. Ce texte, qui sera soumis au vote du Congrès avant le 5 juin, doit être examiné ce mardi à 19h00 GMT par la House Rules Committee. Une poignée d’élus républicains se sont cependant dits lundi prêts à s’opposer à l’accord, alimentant l’incertitude quant à l’issue finale du texte.

Les marchés veulent néanmoins croire qu’un défaut de paiement des Etats-Unis est désormais improbable, selon plusieurs experts, dont Christopher Wong, stratège chez OCBC.

Reflet de cet optmisme, les CDS (« credit default swaps ») pour se prémunir d’un risque de défaut à court terme des Etats-Unis sur sa dette ont encore baissé mardi après être passés lundi sous les 200 points de base.

Parallèlement, le rendement obligataire des Treasuries à dix ans cédait près de huit points de base, à 3,752%.

La baisse des taux profite aux compartiments des nouvelles technologies (+1,66%) et celui des semi-conducteurs (+2,08%).

Nvidia, qui a effectué lundi une série d’annonces sur des produits technologiques et des partenariats dans l’intelligence artificielle (IA), prend 4,67%, devenant la première entreprise dans les semi-conducteurs à dépasser le seuil des 1.000 milliards de dollars de capitalisation boursière.

Dans son sillage, les valeurs liées à l’IA et aux puces informatiques, comme Microsoft, Advanced Micro Devices (AMD), Marvell Technology et Intel avancent de 0,41% à 1,62%.

Tesla bondit de 4,50% alors que son patron, Elon Musk, est arrivé à Pékin pour une visite au cours de laquelle il doit rencontrer de hauts responsables chinois, selon des sources.

Ford, en hausse de 5,0%, est porté par le relèvement de la recommandation de Jefferies à « acheter ».

Côté baisse, les groupes pétroliers Chevron (-1,19%), Exxonmobil (-1,26%), Occidental Petroleum (-0,59%) et Devon Energy (-1,09%) pâtissent des incertitudes sur les nouveaux quotas de production de l’Opep+ qui se réunit le 4 juin.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ4T0GT-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS