Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Wall Street ouvre stable avant des déclarations de banquiers centraux

PARIS (Reuters) – La Bourse de New York a ouvert sans grand changement mardi alors que les investisseurs attendent des déclarations des banquiers centraux et ont le regard tourné vers les données sur l’inflation prévues en fin de semaine.

Dans les premiers échanges, l’indice Dow Jones perd 6,29 points, soit 0,02%, à 35.327,18 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 0,14% à 4.543,76 points.

Le Nasdaq Composite cède 0,08%, soit 10,83 points, à 14.230,18.

Les trois indices restent cependant à des niveaux élevés et se dirigent vers un gain mensuel dans l’espoir d’une baisse des taux d’intérêt l’an prochain.

Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, doit s’exprimer vendredi tandis que la banque centrale rendra le 13 décembre sa décision de politique monétaire.

Avant cela, des interventions d’autres responsables de la Fed, membres votant, comme Christopher Waller et Michelle Bowman sont prévues dans la journée.

La probabilité d’une réduction de 25 points de base des taux de la Fed en mai est évaluée actuellement à environ 51%, selon le baromètre Fedwatch de CME Group.

« Un sentiment morose persiste alors que les investisseurs gardent leurs munitions au sec avant un rapport clé sur l’inflation aux Etats-Unis, tandis que l’impact des taux d’intérêt élevés sur l’économie est encore en cours d’évaluation », explique Susannah Streeter, responsable change et des marchés chez Hargreaves Lansdown.

L’indice PCE des prix, mesure privilégiée de l’inflation par la Fed, sera publié vendredi.

Aux valeurs, les distributeurs Amazon, Home Depot, Target, Walmart ont peu réagi aux données préliminaires d’Adobe Digital Insights qui montrent que les dépenses en ligne aux Etats-Unis pour le « Cyber Monday » devraient dépasser cette année les 12 milliards de dollars, un record.

Boeing prend 0,59% à la faveur du relèvement du conseil de RBC à « surperformance ».

Le spécialiste de la sécurité dans l’informatique dématérialisée (« cloud ») Zscaler perd 3,58% après avoir fait état d’une hausse de ses coûts d’exploitation au premier trimestre de son exercice fiscal.

Novavax prend 1,73% après l’approbation par l’OMS de son vaccin modifié contre le COVID-19.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJAR0LV-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS