Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le ministre chinois du Commerce attendu en France pour parler véhicules électriques

PARIS/SHANGHAÏ (Reuters) – Le ministre chinois du Commerce va se rendre le mois prochain en Europe pour défendre les constructeurs de véhicules électriques chinois après l’ouverture d’une enquête antisubventions de la Commission européenne, a appris Reuters de sources au fait du projet de déplacement.

Wang Wentao est attendu en France le 7 avril, ont dit une source gouvernementale française et deux autres personnes au fait du dossier. Il sera accompagné par des représentants des constructeurs chinois BYD, Geely et SAIC.

Les ministères du Commerce français et chinois et la Commission européenne n’ont pas répondu dans l’immédiat aux sollicitations de Reuters.

La Commission a ouvert une enquête pour déterminer s’il convient d’imposer des droits de douane sur les importations de véhicules électriques chinois afin de protéger les constructeurs automobiles européens. Les conclusions devraient être rendues d’ici au mois de novembre.

Pékin conteste le fait que l’essor de ses constructeurs de véhicules électriques soit lié à des subventions qui les rendent beaucoup plus compétitifs face à leurs concurrents et accuse l’Union européenne de « protectionnisme ».

En réponse à la France, qui soutient l’enquête européenne, la Chine a ouvert à son tour une enquête antisubventions visant les importations de cognac.

La visite de Wang Wentao précédera celle du président Xi Jinping prévue au mois de mai à Paris, qui devrait être largement consacrée aux tensions commerciales entre Bruxelles et Pékin.

(Leigh Thomas à Paris, Zhang Yan à Shanghai et Anne Marie Roantree à Hong Kong ; version française Tangi Salaün, édité par)

tagreuters.com2024binary_LYNXNPEK2R0LO-BASEIMAGE

Besoin de 10 000 partenaires mensuels pour Chrétiens TV
Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS