Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le QG de la Flotte de la mer Noire pris pour cible, selon la Russie

ODESSA, Ukraine (Reuters) – Le quartier général de la Flotte russe de la mer Noire en Crimée a été dimanche la cible de ce qui s’apparente à un drone tiré par les forces ukrainiennes, a déclaré le gouverneur de Sébastopol, qui a fait état de cinq blessés.

L’attaque a été menée quelques heures avant les célébrations en Russie du Jour de la Marine.

« Un objet non identifié a volé dans la cour du QG de la Flotte », a déclaré Mikhaïl Razvojaïev, gouverneur de Sébastopol, où se trouve le quartier général.

« Selon les premiers éléments, il s’agit d’un drone », a-t-il dit dans un message sur Telegram.

Cinq employés du QG ont été blessés dans l’incident. Le Service fédéral de sécurité (FSB) a ouvert une enquête, a-t-il ajouté.

« Toutes les célébrations [du Jour de la Marine] ont été annulées pour des raisons de sécurité », a précisé le gouverneur.

Le ministère ukrainien de la Défense n’était pas joignable dans l’immédiat pour commenter l’information.

La Russie a annexé la presqu’île ukrainienne de Crimée en mars 2014.

Les autorités ukrainiennes ont de leur côté annoncé que les villes de Mykolaïv et Nikopol, dans le sud de l’Ukraine, avaient été visées par des bombardements russes au cours de la nuit.

A Mykolaïv, deux personnes ont été tuées et trois autres blessées par une salve de douze missiles tirées sur des habitations et des installations scolaires, selon le maire de la ville.

Ces frappes étaient « probablement les plus puissantes » ayant visé Mykolaïv depuis le début de la guerre en février, a déclaré Oleksandr Senkevitch à la télévision nationale ukrainienne.

A Nikopol, plus au nord, jusqu’à 50 roquettes Grad ont touché des quartiers résidentiels dimanche matin, faisant un blessé, a déclaré le gouverneur de l’oblast (région) de Dnipropetrovsk, Valentin Reznitchenko, sur Telegram.

(Reportage Max Hunder, avec les bureaux de Reuters, version française Jean-Stéphane Brosse)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI6U02C-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS