fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Six civils tués dans un bombardement russe à Kherson, selon l’armée ukrainienne

KYIV (Reuters) – Six civils ont été tués et 12 autres blessés mardi par un bombardement russe sur un marché et un arrêt de transport public à Kherson, dans le sud de l’Ukraine, a déclaré l’armée ukrainienne.

Le commandement sud de l’armée ukrainienne a déclaré dans un communiqué que Kherson avait été bombardée pendant le discours prononcé à Moscou par Vladimir Poutine, dans lequel le président russe a affirmé que son pays n’était pas en guerre contre le peuple ukrainien.

« L’armée russe bombarde intensivement Kherson. Tuant une nouvelle fois sans pitié la population civile », a écrit le président ukrainien Volodimir Zelensky sur la messagerie Telegram, en avançant le même bilan que l’armée.

« Le monde n’a pas le droit d’oublier un seul instant que la cruauté et l’agression russes ne connaissent pas de limites », a-t-il ajouté dans ce message accompagné de photos montrant des corps gisant sur la chaussée, des devantures de magasin brisées et un arrêt de bus ou de tramway détruit.

D’après les autorités locales, l’armée russe a bombardé Kherson à l’aide de lance-roquettes multiples Grad.

L’Ukraine a repris le contrôle de Kherson en novembre après quasiment huit mois d’occupation par la Russie, qui s’était emparée de la ville dans les premières semaines de son invasion déclenchée en février 2022.

Kherson et ses environs sont désormais régulièrement bombardés par les forces russes installées sur l’autre rive du fleuve Dniepr.

(Rédigé par Pavel Polityuk, version française Bertrand Boucey)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ1K0I2-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS