Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Coronavirus: En Chine, les restrictions locales se multiplient

PEKIN (Reuters) – Plusieurs villes du centre de la Chine sont visées par de nouvelles restrictions sanitaires après une augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans la province du Henan, les autorités tentant de prévenir la propagation du coronavirus avant les Jeux olympiques et le nouvel an lunaire, période de déplacements de masse dans le pays.

JE FAIS UN DON

Le Henan a enregistré 64 cas de transmission « locale » présentant des symptômes confirmés mercredi, contre quatre seulement la veille, selon les données officielles publiées jeudi.

Si ces chiffres restent faibles par rapport à ceux de beaucoup d’autres pays et si aucun cas de transmission du variant Omicron, très contagieux, n’a été observé à ce stade dans la province, plusieurs municipalités ont imposé de nouvelles mesures visant à limiter les déplacements et les activités économiques.

La politique sanitaire de Pékin visant à freiner le développement de foyers épidémiques dès leur apparition s’est intensifiée à l’approche des Jeux olympiques qui débuteront le 4 février à Pékin, dans le Hebei, province voisine du Henan.

« La situation pandémique internationale est grave et complexe, le variant du virus devient plus transmissible et la prévention comme le contrôle du COVID-19 sont plus difficiles », a déclaré la principale autorité de planification du pays jeudi à propos de la période du nouvel an lunaire, à l’occasion duquel la semaine du 31 janvier sera fériée.

La municipalité de Gushi, dans le Henan, où vivent un million de personnes, a fait état d’un cas symptomatique et d’un autre asymptomatique mercredi mais cela a suffi pour conduire les autorités à interdire toute entrée et toute sortie de la ville.

Celle de Xuchang (quatre millions d’habitants) a choisi de limiter les déplacements et de procéder à un dépistage massif sur deux jours tandis qu’à Yuzhou, une commune proche, un million de personnes sont sous confinement strict.

Plusieurs autres villes, comme Hebi et Kaifeng, ont décidé sans attendre l’apparition de nouveaux cas de fermer des installations culturelles et de loisirs.

À Xian, dans le nord du pays, plus de deux semaines après le début du confinement, les autorités ont fait état de 63 cas symptomatiques mercredi contre 35 la veille mais ce chiffre reste inférieur à ceux enregistrés la semaine dernière.

Tous les vols internationaux sur l’aéroport international de Xian ont été suspendus depuis mercredi, a rapporté l’agence de presse officielle Chine nouvelle. Les vols intérieurs étaient déjà interrompus.

(Reportage Ryan Woo, Roxanne Liu, Gabriel Crossley et Ella Cao; version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI050C0-FILEDIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS