Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

GB: Sunak annonce ralentir la transition vers la neutralité carbone

par Kate Holton et William James

JE FAIS UN DON

LONDRES (Reuters) – Le Premier ministre britannique, Rishi Sunak,a présenté mercredi une révision des engagements climatiques du Royaume-Uni, repoussant des objectifs sur les véhicules électriques et le chauffage des logements afin, a-t-il dit, de ménager le consentement populaire en faveur de la transition vers la neutralité carbone.

Au cours d’une conférence de presse, le dirigeant a souligné que son gouvernement restait engagé à atteindre l’objectif, fixé par la loi, d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

Il a toutefois indiqué que Londres pouvait se permettre de ralentir ce processus parce que le pays avait déjà accompli en la matière « bien plus que tous les autres pays du monde ».

Citant la volonté d’alléger ce qu’il a décrit comme les « coûts inacceptables » de la transition écologique pour les foyers britanniques, Rishi Sunak a repoussé à 2035 l’interdiction de vente de nouveaux véhicules à essence, contre un objectif préalable de 2030.

Il a aussi retardé le remplacement programmé des chaudières à gaz par des pompes à chaleur.

Le dirigeant conservateur a dit avoir été contraint de modifier cette politique environnementale à cause de la précipitation des précédents gouvernements, qui ont selon lui fixé trop rapidement des objectifs de neutralité carbone sans s’assurer du soutien de la population britannique.

« Si nous continuons sur cette voie, nous risquons de perdre le peuple britannique et le tollé provoqué ne concernerait alors pas seulement des politiques spécifiques, mais la mission plus vaste elle-même », a déclaré Rishi Sunak.

Des informations rapportant en amont que le locataire du 10 Downing Street prévoyait de revoir certains des objectifs de neutralité carbone avaient provoqué des critiques de la part d’activistes environnementaux ainsi que d’entreprises fabriquant un ensemble de produits « verts ».

La présidente de Ford pour le Royaume-Uni s’est montrée acerbe à l’égard du report de l’objectif de 2030 pour le retrait des véhicules à essence du marché. « Notre entreprise a besoin de trois choses de la part du gouvernement britannique: ambition, engagement et cohérence », a déclaré Lisa Brankin, ajoutant que l’annonce gouvernementale contrevenait à tout ça.

Si des activistes et des entreprises voient la transition écologique comme une opportunité d’inciter aux investissements et d’alimenter la croissance économique, il est possible que Rishi Sunak cherche à convaincre la population, qui fait face à une flambée du coût de la vie, en amont d’élections attendues l’an prochain.

(Reportage Kate Holton, avec Elizabeth Piper, Kylie MacLellan, Suban Abdulla, William James, Susanna Twidale, Muvija M, Nick Carey, Sachin Ravikumar, Sarah Young, Gloria Dickie; version française Jean Terzian, édité par Nicolas Delame)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ8J096-BASEIMAGE

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS