fbpx

Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le bilan de l’attentat au Pakistan dépasse 90 morts

PESHAWAR, Pakistan (Reuters) – Des familles en détresse erraient dans les couloirs des hôpitaux de Peshawar mardi, au lendemain d’un attentat-suicide dans une mosquée d’un complexe policier pourtant hautement sécurisé, qui a fait plus de 90 morts et 170 blessés.

Cette attaque spectaculaire illustre la détérioration de la situation sécuritaire dans cette ville du nord-ouest du Pakistan proche de la frontière avec l’Afghanistan. L’attentat n’a pas été revendiqué pour le moment.

Un responsable des autorités provinciales, Riaz Mahsud, a prévenu que le bilan risquait encore de s’alourdir, alors que les secours s’emploient à déblayer les débris du deuxième étage de la mosquée qui s’est effondré sur les centaines de fidèles massés au rez-de-chaussée pour la prière de la mi-journée.

Les autorités ne savent pas comment le kamikaze est parvenu à pénétrer dans la mosquée avec des explosifs aussi puissants en passant plusieurs postes de contrôle du complexe policier, où est également basée une unité antiterroriste.

Peshawar est située à la limite des zones tribales pachtounes, en proie à une insurrection islamiste depuis deux décennies. Les taliban pakistanais (Tehrik-e-Taliban Pakistan, TTP) ont nié toute responsabilité dans l’attentat de lundi, bien qu’ils aient multiplié les attaques depuis un an. Le groupe Etat islamique est également actif dans la région.

(Reportage de Jibran Ahmad, version française Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ0U0D4-BASEIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS