Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Israël: Blocages et manifestations avant le vote final sur le projet de réforme judiciaire

 Des manifestants israéliens bloquaient des autoroutes et ont brièvement pris d’assaut la Bourse de Tel Aviv mardi, alors que les députés se préparent à ratifier l’un des projets de loi judiciaire les plus contestés du Premier ministre Benjamin Netanyahu avant les vacances parlementaires d’été.

Des milliers de personnes, souvent munies de drapeaux israéliens, sont descendues dans les rues à travers le pays, lors de rassemblements au cours desquels au moins une demi-douzaine d’autoroutes ont été bloquées.

Quelques dizaines de manifestants ont pénétré dans la Bourse de Tel Aviv, jetant de faux billets de banque pour représenter la corruption. Les médecins ont indiqué qu’une femme avait été blessée après avoir été renversée par une voiture sur une autoroute.

Le projet de réforme – présenté par les opposants comme une atteinte à l’indépendance des tribunaux et par Benjamin Netanyahu comme un moyen d’équilibrer les branches du gouvernement – a déclenché une crise constitutionnelle qui dure depuis six mois et a suscité l’inquiétude des États-Unis concernant la coalition de droite dure qui entoure le premier ministre israélien.

L’opposition a mis en place une stratégie d’obstruction en déposant 27.000 amendements au projet de loi. Cette tactique parlementaire ne devrait cependant pas empêcher le vote du texte, la coalition au pouvoir disposant d’une large majorité à la Knesset, ce qui amène les opposants à faire reposer fonder leurs espoirs sur les manifestations pour faire retirer le texte.

Le ministre des Finances, Bezalel Smotrich, a déclaré que le gouvernement procédait à des réformes « par étapes mesurées tout en continuant à appeler à un large consensus » et estime que l’ampleur des manifestations est exagérée par les médias.

Un groupe se décrivant comme des réservistes militaires opposés à la réforme judiciaire a tenté de bloquer l’entrée des Forces de défense israéliennes (FDI) à Tel Aviv et certains réservistes menacent de ne pas obéir aux ordres d’appel, une initiative condamnée par le chef d’État-Major israélien Herzi Halevi.

 

(Rédigé par Dan Williams ; version française Victor Goury-Laffont, édité par Kate Entringer)

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS