Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le pape nomme 20 nouveaux cardinaux pour préparer l’avenir de l’Église catholique

Le pape François a nommé samedi 20 cardinaux, dont la plupart partagent sa vision progressiste de l’Église et auront une influence majeure sur le choix de son éventuel successeur.

Lors de ce huitième consistoire, le chef de l’église catholique, âgé de 85 ans, a appelé les nouveaux cardinaux à se préoccuper avant tout des gens ordinaires même si leur rang élevé les amènera à côtoyer les puissants.

Ces nouveaux cardinaux sont originaires du Royaume-Uni, de la Corée du Sud, l’Espagne, la France, le Nigeria, le Brésil, l’Inde, les États-Unis, le Timor-Oriental, l’Italie, le Ghana, Singapour, le Paraguay et la Colombie.

Seize d’entre eux – ceux qui sont âgés de moins de 80 ans -sont susceptibles de participer à un conclave pour élire un nouveau pape parmi eux après sa mort ou sa démission.

« Un cardinal aime l’Église, toujours avec la même ardeur spirituelle, qu’il s’agisse de grandes questions ou de problèmes quotidiens, des puissants de ce monde ou des gens ordinaires qui sont importants aux yeux de Dieu », a déclaré François.

Assis devant l’autel principal de la basilique Saint-Pierre, François leur a demandé de se souvenir des « familles pauvres, des migrants et des sans-abri. »

Elu en 2013, le pape a nommé 83 des 132 cardinaux électeurs, soit environ 63% d’entre ceux, ce qui lui permet d’avoir autour de lui une majorité d’hommes ayant une sensibilité proche de la sienne.

Sur le plan géopolitique, François a poursuivi ce qu’un diplomate a appelé une « inclinaison vers l’Asie », augmentant la probabilité que le prochain pape soit issu de cette région, dont le poids économique et politique ne cesse de croître.

Lors d’un entretien accordé le mois dernier à Reuters, le souverain pontife a assuré que s’il devait démissionner à l’avenir pour des raisons de santé – plutôt que de rester en fonction jusqu’à sa mort – il n’avait pas l’intention de le faire de sitôt.

Parmi les nouveaux cardinaux figure l’archevêque italien Giorgio Marengo, à la tête de l’Église catholique de Mongolie, qui est à 48 ans le plus jeune cardinal.

Autre nomination très symbolique, celle de l’évêque Robert McElroy de San Diego (Californie), considéré comme un progressiste.

(Reportage Philip Pullella, version française Jean-Michel Bélot)

Besoin de 10 000 partenaires mensuels pour Chrétiens TV
Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS