Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les actions voient rouge en ce début de semaine

Les principales Bourses européennes cèdent du terrain en début de séance lundi, dans des marchés qui consolident après une nette progression la semaine dernière.

À Paris, le CAC 40 perd 0,55% à 7.347,84 points à 07h48 GMT. À Londres, le FTSE 100 cède 0,36% et à Francfort, le Dax recule de 0,60%.

L’indice EuroStoxx 50 est en baisse de 0,37%, le FTSEurofirst 300 de 0,49% et le Stoxx 600 de 0,54%.

L’indice large européen Stoxx 600 et le marché parisien ont signé la semaine dernière leur meilleure performance hebdomadaire en deux mois.

Hormis la rencontre dans la journée entre le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken et le président chinois Xi Jinping que les investisseurs vont suivre de près, la séance devrait rester calme, d’autant que les marchés américains sont fermés pour un jour férié aux Etats-Unis et que l’agenda macroéconomique est peu fourni.

Le principal temps fort attendu dans les jours à venir sera mercredi la première journée d’audition au Congrès du président de la Réserve fédérale. Les stratèges de Citi s’attendent à ce que Jerome Powell en profite pour marteler le message « faucon » lancé la semaine dernière, malgré le statu quo décidé par la banque centrale.

Vendredi, deux responsables de l’institution ont rappelé que l’inflation restait très élevée, calmant les espoirs d’une fin rapide des hausses de taux américains.

La Banque d’Angleterre tient sa réunion de politique monétaire jeudi et un relèvement de taux d’un quart de point est largement anticipé.

Aux valeurs, Airbus gagne 0,91%, plusieurs sources ayant rapporté des discussions avancées en vue d’une commande d’ampleur de Viva Aerobus. Getlink prend 3,1%, soutenu par le passage de Morgan Stanley à « surpondérer ».

Vinci cède 3,93% et Eiffage 4,81%. Selon des informations des Echos, le Conseil d’Etat a rendu un avis ouvrant la voie à une augmentation de la taxation des sociétés d’autoroutes et autres concessions d’Etat.

Le fabricant d’équipements pharmaceutiques Sartorius Stedim Biotech chute de 13,60% après avoir revu à la baisse ses prévisions annuelles de chiffre d’affaires et de marge d’Ebitda, en raison d’une faible dynamique de la demande.

 

(Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ5I05W-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS