Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’ Iran facilite aux visiteurs chinois l’accès à certains musées

L’Iran facilite l’accès des visiteurs chinois à certains de ses musées, notamment en proposant une version de la présentation en chinois des objets historiques, a déclaré mardi un responsable des musées iraniens.

SOUTENONS LA CHAÎNE CHRÉTIENS TV

Hadi Mirzaei, directeur général du Bureau général des musées au sein du ministère iranien du Patrimoine culturel, du Tourisme et de l’Artisanat, a fait ces remarques lors d’un entretien avec Xinhua en marge d’une conférence de presse à Téhéran, capitale de l’Iran, pour annoncer les événements et les programmes prévus durant la Semaine nationale du patrimoine culturel se tenant dans le pays du 18 au 24 mai tous les ans.

« Nous avons préparé des catalogues pour les touristes chinois dans leur propre langue afin de leur permettre de mieux connaître la culture iranienne lorsqu’ils visiteront les musées et les sites du pays », a déclaré M. Mirzaei.

M. Mirzaei a fait l’éloge de la politique du gouvernement chinois, qui a fait de l’Iran l’une des six destinations touristiques prioritaires pour les voyageurs chinois. Il a noté que cette politique avait attiré beaucoup plus de visiteurs chinois dans le pays depuis le début de l’année civile iranienne en cours, qui a commencé le 20 mars, par rapport à la même période l’année dernière.

Plus de 54.000 touristes chinois ont visité l’Iran entre le 21 mars 2023 et le 20 janvier 2024, a indiqué à Xinhua en février dernier Moslem Shojaei, directeur général du marketing et du développement du tourisme international au ministère iranien du Patrimoine culturel, du Tourisme et de l’Artisanat.

Chaque voyageur chinois a dépensé près de 1.000 dollars en moyenne pendant son séjour en Iran, qui a été mieux préparé à accueillir les touristes chinois, a-t-il ajouté.

En vue d’une grande affluence de touristes chinois, l’Iran a, depuis 2019, unilatéralement accordé une politique d’exemption de visa pour la Chine et formé des dizaines de guides touristiques parlant le chinois.

Le ministère iranien du Patrimoine culturel, du Tourisme et de l’Artisanat prévoit désormais d’offrir une formation à la langue et à la cuisine chinoises au personnel hôtelier et aux chefs iraniens. « La Chine est le plus grand marché touristique du monde », a souligné M. Shojaei.

Avec Salomon Albert Ntap.

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS