Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les autorités sanitaires en Guinée équatoriale ont annoncé, hier mardi, le décès d’au moins 11 personnes suite au virus de Marburg qui sévit depuis deux mois dans le pays.

JE FAIS UN DON

Selon le bulletin d’information du ministère de la santé relatif à cette flambée épidémique,  15 cas positifs dont aucun est à l’hôpital ont été récensé.  Soit un total de 385 cas suivis contre 604 la semaine dernière.

Les cas recensés de ce virus cousin d’Ebola ont été repérés dans la province de Kié-Ntem( Est)  renseignent les mêmes sources. C’est dans cette zone que les premiers décès  ont été annoncés le 7 janvier, avant l’expansion des cas  à  Bata, la capitale économique de ce pays d’Afrique centrale, où neuf cas ont été confirmés.

La maladie à virus Marburg est une maladie très virulente qui provoque une fièvre hémorragique. Elle figure parmi les fièvres hémorragiques virales devant faire l’objet d’une évaluation en vertu du Règlement sanitaire international.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Guinée équatoriale est confrontée pour la première fois à une flambée de maladie à virus Marburg et la capacité du pays à gérer cette flambée doit être renforcée.

L’agence onusienne a estimé que le risque posé par cette flambée épidémique est très élevé au niveau national, modéré au niveau régional et faible au niveau mondial.

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS