Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

L’Europe attendue hésitante, malgré les commentaires encourageants de la Fed

Chrétiens TV

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues hésitantes à l’ouverture mercredi, les investisseurs attendant la publication de l’inflation en zone euro et aux Etats-Unis jeudi, après des commentaires encourageants de responsables de la Réserve fédérale.

Les contrats à terme suggèrent une ouverture sans direction pour le CAC 40 parisien, le Dax à Francfort, et l’EuroStoxx 50. Le FTSE à Londres est vu en recul de 0,3%.

Les marchés sont focalisés sur la publication jeudi de l’inflation en zone euro et de l’inflation PCE aux Etats-Unis, l’indicateur de la dynamique des prix favori de la Fed.

Les investisseurs s’attendent à ce que les chiffres confirment le reflux de l’inflation qui demeure supérieure à l’objectif des banques centrales des deux côtés de l’Atlantique mais a nettement chuté depuis ses plus hauts atteints au cours de ce cycle, sous l’effet des politiques monétaires restrictives.

Mercredi, l’inflation en Allemagne, première économie de la zone euro, est attendue pour 13h00 GMT et donnera une première indication sur l’évolution de la dynamique des prix dans le bloc.

Mardi, plusieurs membres du conseil des gouverneurs de la Fed se sont exprimés, encourageant les investisseurs à parier que les baisses de taux étaient proches.

Christopher Waller s’est dit « de plus en plus confiant » que le niveau actuel des taux d’intérêt sera suffisant pour ramener l’inflation à 2% et n’a pas exclu une baisse du coût du crédit dans les mois à venir.

Austan Goolsbee, le président de la Réserve fédérale de Chicago, a déclaré par ailleurs que l’inflation diminuait à un rythme jamais vu depuis 71 ans.

Les marchés parient désormais sur une première baisse de 25 points de base dès mai 2024, contre juin auparavant.

LES VALEURS A SUIVRE :

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en légère hausse mardi alors que les investisseurs ont réagi à des commentaires contrastés de responsables de la Fed sur la politique monétaire de la banque centrale américaine et à des données meilleures qu’attendu sur la confiance des consommateurs.

L’indice Dow Jones a gagné 0,24%, ou 83,51 points, à 35.416,98 points. Le S&P-500, plus large, a pris 4,46 points, soit 0,10%, à 4.554,89 points. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 40,73 points (0,29%) à 14.281,76 points.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en baisse mercredi. L’indice Nikkei a perdu 0,26% à 33.321,22 points et le Topix, plus large, a cédé 0,52% à 2364,34 points.

L’agence de recrutement Recruit Holdings a pris 1,92%. Le fabricant d’équipements de fabrication de puces Tokyo Electron a augmenté de 0,27%.

Les indices chinois ont chuté mercredi, entrainés par la baisse du géant de la livraison Meituan s’étant inquiété des perspectives sur la consommation au quatrième trimestre. Le SSE Composite de Shanghai a abandonné 0,56%, le CSI 300 0,86%, l’indice hongkongais Hang Seng 2,36%.

TAUX

Les rendements américains reculent après les commentaires encourageants de la Fed.

Le rendement du Treasury à dix ans recule de 6,2 pb à 4,2744%, tandis que le taux à deux ans cède 5,3 pb à 4,6826%.

Le rendement du dix ans allemand plonge de 6,1 pb à 2,433%, tandis que celui du taux à deux ans cède 6,5 pb à 2,852%.

CHANGES

Le dollar hésite, les investisseurs pariant que les baisses de taux de la Fed interviendront plus tôt que prévu.

Le dollar est stable face à un panier de devises de référence, tandis que l’euro se maintient à 1,0986 dollar, et la livre sterling grignote 0,06% à 1,27 dollar.

En Asie, le yen se renforce de 0,18% à 147,22 yens pour un dollar, tandis que le dollar australien cède 0,24% à 0,6632 dollar.

PÉTROLE

Le pétrole hésite avant la prochaine réunion de l’OPEP, prévue jeudi, et alors que la tempête en Mer Noire complique les chaines d’approvisionnement en brut.

Le Brent est stable à 81,75 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagnant 0,24% à 76,59 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJAS05J-FILEDIMAGE

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS