Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Le lapin qui rumine !…

Le lapin qui rumine !…

Est-ce sérieux ? Comment peut-on dire que le lapin rumine ! Pourtant dans la Bible, Dieu demande à ceux qui pratiquent la religion juive de ne pas manger du lapin car il rumine…

JE FAIS UN DON

Lévitique 11.6, «…Vous ne mangerez pas le lièvre, qui rumine, mais qui n’a pas la corne fendue : vous le regarderez comme impur…». Les anatomistes avaient défini que les ruminants avaient un estomac double permettant une digestion en deux temps. Une prédigestion dans le premier, puis une remontée de la nourriture vers la bouche par l’œsophage et ensuite une seconde digestion qui se terminera dans l’intestin….

Pendant des siècles, ce verset était utilisé pour dire que la Bible n’était pas sérieuse et qu’il était possible de le prouver par ce texte (et même d’autres, que nous n’analyserons pas aujourd’hui…).

Même les traducteurs de la Bible « Le Semeur », ne connaissant pas la découverte des « scientifiques », traduisent d’une manière alambiquée ce verset, pour essayer de ne pas dire que le lapin rumine tout en essayant de ne pas mentir par rapport au texte original ! Lisez ceci : « …ou le lièvre, qui remuent constamment les mâchoires… ».

Par exemple, pour la vache, nous pouvons dire que son système de digestion, « l’estomac » a quatre poches alors que le lapin n’en n’a que deux…

En réalité, nous n’avions pas vraiment compris ce qu’était la rumination. Nous pensions que c’était une action mécanique de mastication en deux temps, alors que si nous voyions le lapin agiter son nez ce n’était que pour une question de dentition…

Le lapin a, entre l’estomac et le gros intestin, une sorte d’appendice appelé le «caecum» . En d’autres mots, c’est la partie initiale du gros intestin, formant un cul-de-sac au-dessus de l’intestin grêle.

Si notre lapin semble mâcher un chewing-gum, il se peut qu’il règle un problème de dents. Mais, plus probablement, qu’il est en train de déguster ses caecotrophes. Le lapin a une double digestion.  D’un côté, il digère tout ce qui est pauvre en nutriment et l’évacue sous forme de crotte sèche. Mais ce qui est riche est dirigé vers le Caecum et sera évacué sous forme de caecotrophes, petites crottes molles et luisantes. Notre lapin les récupère à l’anus par la bouche… Puis remastiquées, elles reprendront le chemin du tube digestif en laissant de coté le caecum pour aller dans le gros intestin…

Sur le plan biologique, le lapin est parfaitement un ruminant aujourd’hui et plus personne ne peut le remettre en doute.

Alors que j’étais enfant, je me souviens que mes parents avaient expliqué quelque chose comme ça, mais pour moi c’était quasi impossible n’ayant jamais vu nos lapins manger leurs « crottes » !… Je ne sais d’ailleurs pas où ils avaient lu cela. C’était dans les années 1950 que cela été découvert et que mes parents l’avaient donc appris…

En conclusion : La bible est toujours vraie. Parfois la science est vraiment longue à comprendre ou découvrir des vérités…

Oui, la Bible dit toujours vraie !…

Chrétiens TV

Les commentaires sont fermés.

LES ARTICLES LES PLUS LUS